Skip to main content

Se préparer pour la prochaine vague

janvier 11, 2022
clock 5 MIN LIRE

SEI recently released its fourth-quarter Economic Outlook. A summary of the conclusions is provided below: 

  • It is impossible to look at the global economy through any lens but one tinted by COVID-19.
  • While COVID will remain a challenge in the New Year, we don’t see the world economy headed toward a recession.
  • The economic outlook in 2022 for Canada remains upbeat. Elevated commodity prices, improving supply chain conditions for motor vehicles and parts and a competitive currency all bode well for growth. 
  • Of course, there are also challenges in the form rising cost pressures, labour shortages and the uncertainty surrounding the impact of the latest COVID wave and others that might follow. A turn toward monetary tightening also is concern, but we suspect that the Bank of Canada will raise interest rates in a cautious fashion, mimicking the U.S. Fed’s approach.
  • In the U.S., we look for a deceleration in gross domestic product (GDP) growth in 2022, with the gain in overall economic activity around 4% (appreciably above the economy’s long-term growth potential of 2%). 
  • We also expect other countries to continue to post above-average advances as they recover from the past two years’ worth of lockdowns and shortages. Our expectation for growth, however, assumes that the world will continue to manage through the periodic setbacks in the battle against the disease.
  • The year ahead promises to be another one of tight labour markets for the U.S. and Canada, where we expect wages to continue their sharp climb as businesses bid for workers. A disparity in compensation trends among the six richest industrialized nations means that fiscal policy responses are likely to diverge.
  • Central banks in the U.S., U.K. and Canada will fight inflation by reducing stimulus. Europe and Japan are expected to maintain their stimulus efforts.
  • In addition to the start of a new monetary tightening cycle, some economists have expressed concern about the next “fiscal cliff” facing various countries, the U.S. in particular, as stimulus efforts are reduced or eliminated. This latest fiscal cliff doesn’t look quite as scary against the backdrop of the economy’s current strength. 
  • The shift in U.S. policy to a less accommodative stance as it fights inflation probably represents a formidable headwind for emerging-market economies in 2022.
  • Geopolitically, investors need to deal with uncertainty all the time. It is not often, however, that geopolitics become a focus that exerts a big impact on markets, either positive or negative. 
  • Still, China’s performance in 2022 is one of the key unknowns that will influence global economic growth. Tension with Russia and the negotiations with Iran over its nuclear development program are also worth watching.
  • Outside of these main issues, there are mundane developments that could deliver surprises that have market impact. Elections in France, Brazil and the United States are all on the radar.
  • In the financial markets, the emergence of the Omicron variant has further delayed a long overdue rotation to cheaper, more cyclical stocks that are also less correlated to bond prices.
  • We are maintaining our optimistic view that global growth will re-accelerate as this latest COVID wave fades.

A full-length paper is available to download if you wish to learn more about these timely topics.

Société de placements SEI Canada, filiale en propriété exclusive de SEI Investments Company, est le gérant des Fonds SEI au Canada.

Les informations fournies le sont à titre d’information générale et d’éducation uniquement et ne constituent pas un avis juridique, fiscal, comptable, un conseil financier ou de placement à propos des Fonds ou de tout titre en particulier, ni une opinion à l’égard de la pertinence d’un placement. Les informations ne devraient pas non plus être interprétées comme une recommandation quant à l’achat ou à la vente d’un titre, d’un produit dérivé ou d’un contrat à terme. Il n’est pas recommandé d’agir en fonction de l’information contenue dans ce document, à moins d’obtenir expressément un avis juridique, fiscal, comptable et financier auprès d’un professionnel en placement. Le présent document est une évaluation de la situation des marchés à un moment précis et ne constitue pas une prévision d’événements à venir ou une garantie de rendements futurs. Il n’est pas garanti qu’à la date de parution du présent document les titres mentionnés étaient ou non détenus par les Fonds SEI.

Le présent document pourrait contenir des « informations prospectives » (« IP ») telles que définies par les lois sur les valeurs mobilières canadiennes applicables. Les IP sont des déclarations se rapportant à des événements, des conditions ou des résultats probables et reposent sur des hypothèses au sujet de conditions économiques et de plan d’action futurs. Les IP sont exposées à divers risques, incertitudes et autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent grandement des attentes explicites ou implicites associées au présent document. Les IP reflètent les attentes actuelles en ce qui concerne les événements actuels et ne sont pas une garantie de rendements futurs. Les IP figurant dans le présent document ou mentionnées à titre de référence sont fournies dans l’unique but de communiquer des attentes actuelles et pourraient ne pas être appropriée dans d’autres circonstances. 
Bien que les sources externes ou autres sur lesquelles se fondent certaines informations fournies sont jugées fiables, Société de placements SEI Canada ne garantit ni leur fiabilité ni leur intégralité et ces dernières pourraient changer sans préavis. Les sources comprennent Bloomberg, FactSet, MorningStar, la Banque du Canada, la Réserve fédérale, Statistique Canada et BlackRock. Toutes les données sont au 31 décembre 2021 et en dollars américains à moins d’indications contraires. 

L’investissement comporte des risques, dont le risque de perte en capital. La diversification peut ne pas offrir de protection contre le risque lié au marché. Par ailleurs, d’autres titres non mentionnés peuvent comporter des risques spécifiques. En plus des risques habituels associés à l’investissement, les placements internationaux peuvent comporter des risques de pertes en capital découlant de fluctuations défavorables de la valeur des devises, de divergences dans les principes comptables généralement reconnus ou de l’instabilité politique ou économique dans d’autres pays. Les marchés émergents présentent des risques accrus découlant des mêmes facteurs, en plus de ceux associés à leur faible taille et à leur faible liquidité. Les obligations et les fonds obligataires perdent pour leur part de la valeur quand les taux d’intérêt montent.
Les rendements indiciels sont présentés à des fins illustratives uniquement et ne représentent pas des rendements réels. Les rendements indiciels ne reflètent pas les frais de gestion, les coûts de transaction et autres charges. Les indices ne sont pas gérés et il n’est pas possible d’y investir directement.

Des commissions, frais de courtage, frais de gestion et autres frais peuvent être associés aux fonds communs de placement. Veuillez lire le prospectus avant d’investir. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leurs valeurs fluctuent fréquemment et leurs rendements passés pourraient ne pas se reproduire.

Perspectives sur les défis et les opportunités de l'industrie.